sticker-dessin-cerveau-3218

Mais j’aurais dû le parier : au fur et à mesure que nous franchissons les kilomètres qui m’éloignent du Sud et me rapprochent de la région parisienne, mon cerveau reprend son activité et j’ai beau essayer de faire diversion en chantonnant les musiques qui passent à la radio, plus je me dis de ne pas penser, plus je pense… et rapidement, toutes les cases de mon cerveau sont de nouveau alimentées de questions ; à chaque case son sujet : une pour les enfants, une autre pour mon couple, une 3ième pour mon avenir professionnel, une 4ième pour la maison, une autre pour mes parents, une avant-dernière pour toutes les personnes qui me sont chères, une  dernière pour moi tout court…et dans ces cases, il y a pour certaines des sous-cases… que c’est fatigant de porter tout cela…je me sens d’un coup bien lourde et ce n’est pas juste à cause du pain frais et du miel qui se sont insidieusement glissés dans mes fesses !

Si je reprends, la 1ère case : mes enfants. En vrac, les sujets qui me taraudent. Mon aînée rentre en 3ième avec le brevet. J’ai du mal à réaliser qu’elle va bientôt être lycéenne… les examens, l’orientation, les petits copains, le premier bisou, le premier amour, la première fois… enfin bref, tant de choses en si peu d’années qui vont faire de mon premier bébé une femme… Ma cadette passe en 5ième. Elle a des facilités et un comportement qui la démarque facilement des autres. J’espère que cette année, elle trouvera des élèves pour la stimuler vers le haut et rester une fille équilibrée. Croisons les doigts pour que son emploi du temps lui permette de poursuivre le hand-ball car elle a bien accroché en 6ième. Quant à mon dernier, je n’ai pas trop d’interrogation,  juste l’envie vaine qu’il ne grandisse pas trop vite…